Histoire du thé

Originaire de l'Asie, le théier est classé par les botanistes parmi les premières plantes cultivées sur notre planète. L'utilisation de ses feuilles remonte à près de cinq mille ans. S'il faut en croire les chroniques chinoises, elle se situerait exactement en 2737 avant J.-C. De multiples légendes entourent la naissance du thé. Nous n'en retiendrons que deux.

  • La première révèle l'importance que les Chinois accordent à la découverte du thé. La seconde illustre l'une des propriétés fondamentales de cette excellente boisson. C'est au fondateur même de I'agriculture et de la médecine que les Chinois attribuent la découverte du thé. Cet être légendaire, l'empereur CHEN NUNG, avait ordonné à ses sujets de ne boire que de I'eau bouillie. Un jour, quelques feuilles détachées d'un théier sauvage tombèrent dans l'eau dont il surveillait lui-même l'ébullition. Cette boisson inattendue fut tellement appréciée qu'elle est restée, jusqu'à nos jours, la boisson la plus répandue au monde.

  • La seconde légende est d'origine japonaise. Elle raconte qu'un prince indien, ascète rigoureux, s'était imposé, lors d'un voyage en Chine, de rester éveillé pendant plusieurs années. Un jour complètement épuisé, il s'endormit. Pour se punir, il se coupa les paupières et les enterra. Celles-ci donnèrent naissance à un buisson, dont il grignota les feuilles. Il s'aperçut alors qu'elles stimulaient l'énergie et chassaient la fatigue...

  • Mais l'histoire du thé fut toujours étroitement liée à celle du Monde, sa diffusion ayant eu pour conséquence de rapprocher des peuples aux philosophies et religions très diverses. Ainsi, tandis que la consommation du thé ne cessait de se développer en Chine et au Japon, son introduction en Europe intervenue en 1610 marquait le début d'une expansion remarquable dans tout le monde occidental.

  • Quant au commerce du thé il fourmille d'anecdotes, d'aventures et de péripéties, parmi lesquelles la célèbre «Tea Party» de Boston reste, au moins pour la petite histoire, l'un des événements les plus pittoresques, sinon les plus marquants par ses prolongements inattendus. Le 16 décembre 1773, pour protester contre les lourdes taxes perçues sur le thé par l'Angleterre, la bourgeoisie révoltée de Boston jeta à la mer 342 caisses de thé! Ainsi fut déclenché, dit-on, le processus révolutionnaire qui devait aboutir à l'indépendance des Etats-Unis d'Amérique...

CARACOLI

31, avenue Galliéni - RN 4 - 94340 Joinville le Pont
01 48 85 69 45
sascafe@club-internet.fr